Accueil       Préparatifs       Destinations      Itinéraires       Photos       Plan du site
Monument Valley, USA
Taj Mahal, Agra, Inde
La dame au café, Sumatra, Indonésie
Glacier Perito Moreno, Argentine
Grande torii, Kyoto, Japon
Oiseau du Brésil



Autres destinations




 Les Territoires palestiniens en photos





AUSSI



-Établir un itinéraire
-Le budget
-Les formalités
-Les bagages
-Les transports
-L’hébergement
-La restauration
-La santé
-La sécurité
-Le quotidien en voyage
-La communication




-Le goût du voyage
-Pourquoi voyager
-Le choc culturel
-La méfiance positive










Infos pratiques
Territoires palestiniens

La météo:
Gaza
 Cisjordanie
Fiche santé-voyage
Convertisseur de monnaie
Le besoin d'un visa
Le décalage horaire
Les prises électriques


Pour réserver billets d'avion, séjours, hôtels, voitures :
vols pas cher


Suivez-nous sur









Retour en haut de page


























































Retour en haut de page






























































































































































































Retour en haut de page













































































































































































Retour en haut de page


























































































Retour en haut de page

Territoires palestiniens
(La Cisjordanie et la Bande de Gaza)



Agrandir le plan

Agrandir le plan


Drapeau des territoires palestiniens




Pour tous les liens utiles
concernant Israël



Nom officiel: Cisjordanie et Bande de Gaza
Population: Cisjordanie: 2 731 052 habitants; Gaza:1 816 379 habitants. Total: 4 547 431 habitants (est. 2014) (rang dans le monde: Gaza: 151 / Cisjordanie: 141)
Note:  il y a environ 341 400 colons israéliens en Cisjordanie (2012)
Superficie: Cisjordanie: 5 860 km. car.; Gaza: 360 km. car.; total: 6 220 km.car.
Système politique: territoires autonomes sous occupation israélienne; la Cisjordanie est administrée par l'Autorité palestinienne et Gaza par le Hamas

Capitale: le siège de l'Autorité Palestinienne est actuellement à Ramallah; l'Autorité palestinienne revendique Al-Qods (Jérusalem-Est) comme capitale d'un futur État Palestinien
Monnaie: nouveau shekel israélien
PIB (per capita):
2 900$ US (est. 2008)
Langue
s: arabe, hébreu (parlé par les colons israéliens et de nombreux palestiniens), anglais (largement compris)

Religions: Gaza : musulmans (majoritairement sunnites) 98-99%, chrétiens, moins de 1%, autres moins de 1%. (est. 2012)
Cisjordannie : musulmans 80-85% (majoritairement sunnites), juifs 12-14%, chrétiens 1-2,5%, autres moins de 1%
(est.2012)

Impressions des Territoires palestiniens

Pour bien comprendre de quels territoires il est ici question, on se permet de citer Wikipédia :

«Territoires palestiniens» est l'une des dénominations utilisées pour désigner l'ensemble des territoires de l'ancienne Palestine mandataire britannique qui furent occupés par l'Égypte et la Jordanie de 1948 à 1967 puis par Israël à l'issue de la guerre des six jours en 1967.

Il s'agit essentiellement de :

  • la Cisjordanie,
  • Jérusalem-Est, partie de la Cisjordanie,
  • la Bande de Gaza.
Ces territoires ne comprennent généralement les hauteurs du Golan.

D'autres expressions sont utilisées, notamment «les territoires palestiniens occupés», «les territoires de 1967» ou plus brièvement «les territoires». L'ONU a employé «territoires occupés» dans les résolutions 242 et 338 puis plus généralement «territoires palestiniens occupés» depuis les années 1970, alors que la résolution 181 établissant le plan de partage de la Palestine en 1947 parlait plutôt de Judée et Samarie pour désigner la Cisjordanie.


Esplanade du Dôme du Rocher


Voir nos suggestions d'itinéraires et
nos
photos exclusives 


La visite des Territoires palestiniens se fait généralement dans le contexte d'un voyage en Israël. Lors de notre passage dans la région, il nous a été impossible de visiter la Bande de Gaza, bouclée pour des raisons de sécurité. Pour le reste, ça allait. Il faut donc bien s'informer de l’actualité politique, du climat de tension entre les communautés et des impératifs de sécurité avant d’entreprendre la visite.

Jérusalem-Est, quartier mythique, demeure un incontournable. Cette partie de Jérusalem, essentiellement la très belle vieille ville piétonne à l'intérieur des remparts, est absolument fascinante. Des ruelles étroites bordées de maisons, de boutiques et de restaurants traversent les quartiers arabe, juif, arménien et chrétien. Le décor et l’atmosphère ambiante semblent n’avoir pas changé depuis des millénaires. Ici, rien n’est simple et les tourmentes de l’histoire n’ont pas fini de se répéter: pour passer de certains quartiers à d'autres, il faut traverser des contrôles armés. Les accès au Mur des Lamentations (juif) et au Dôme du Rocher (musulman) sont particulièrement surveillés.

Bethléem, berceau de la chrétienté, se visite facilement depuis Jérusalem. Jéricho vaut d’être vu, mais il ne faut surtout pas manquer, dans ses environs, le magnifique monastère de saint Georges et celui, non moins impressionnant, de la Quarantaine. Qumrân, où furent découverts les manuscrits de la mer Morte, en plein désert de Judée, ne se trouve qu'à quelques dizaines de kilomètres.

Pour entrer en Israël, il est facile de traverser la frontière dans les deux sens à partir de l'Égypte et de la Jordanie, mais pas du Liban ni de la Syrie. Il faut donc planifier son voyage dans la région en conséquence.

Liens utiles

  • Cartes du pays:
University of Texas Libraries: site très complet pour des cartes variées d'un pays et de ses composantes.
  • Données socio-économiques:
CIA World Factbook: (Gaza)  /  (Cisjordanie): une mine de données, tenues à jour, concernant l'histoire, la géographie, la population, l'organisation administrative et politique, l'économie, les communications, les transports, etc. (en anglais). Les données publiées plus haut proviennent surtout de ce site.
L'aménagement linguistique dans le monde: un tour d'horizon complet de la situation linguistique dans les Territoires palestiniens, le tout mis en contexte.
UNICEF: nombreuses données sur les Territoires palestiniens.

Jérusalem-Est
  • Renseignements pratiques:
Lonely Planet (version en français)
Lonely Planet (version en anglais)
Wikitravel: la version «voyage» de Wikipédia.
World66.com: un guide de voyage web fait par les voyageurs sur le même principe que Wikitravel.
WillGoTo: annuaire et guide de voyage.
Visit Palestine: informations fouillées pour préparer son voyage en Palestine, en anglais.
Info-Palestine.net: portail d'information, en français.
Jérusalem-Est: dans Wikipédia.
Aussi dans Wikipédia, des textes, en français, sur:
  • Conseils aux voyageurs:
Conseils des ministères des Affaires étrangères des gouvernements (en matière de sécurité, de santé, d'exigences d'entrée, etc.).
BelgiqueCanadaFranceSuisseRoyaume-UniUSA
  • Culture:
Wikipédia: quelques grands éléments de la culture palestinienne. Voir aussi la version en anglais, plus complète

Désert de Judée - Monastère deSt-Georges
  • Forums de discussion:
Un excellent outil pour préparer son voyage, s'informer, poser des questions, partager ses connaissances et expériences, etc.

voyage forum: un forum très fréquenté, en français; près d'un million de membres. Très complet.
le routard: un autre forum incontournable. Excellent.
lonely planet (version en anglais): un des meilleurs forums du net, si vous vous débrouillez en anglais.
lonely planet (version en français): loin d'être aussi complet que la version en anglais mais utile.
tripadvisor (en anglais): excellent forum, très fréquenté.
tripadvisor (en français): pas aussi animé que la version en anglais.
  • Hébergement:
Pour trouver et - si désiré - réserver un appartement, une chambre d'hôtel ou une autre forme d'hébergement:
Note: tous les sites qui suivent ont une vocation mondiale mais ne couvrent pas tous nécessairement la destination recherchée.

trivago.fr (comparateur hôtels et autres)
booking.com (hôtels et autres)
lonely planet (hôtels et autres)
hotelguide.com (hôtels)
agoda (hôtels)

hihostels.com (auberges de jeunesse)

hotelbookers.com (auberges de jeunesse)
hostel.com (auberges de jeunesse)

airbnb (appartements)
only-apartements (appartements)
owners direct (appartements)
self-catering-breaks
(appartements)
  • Carnets de voyage:
Uniterre: quelques carnets de voyage qui concernent la Palestine.
  • Autres liens:


Les Territoires palestiniens en photos

Cette section compte 30 photos (uniquement de la Cisjordanie) dont une sélection de 6 de nos meilleures photos en grand format (cliquables) :

Jérusalem-Est (20)
Bethléem (3)
Qumrân,
Jéricho, désert de Judée (7)

NOTES : L'appellation «Jérusalem-Est» est utilisée par l'ONU. Elle représente la partie orientale de Jérusalem qui était administrée par la Jordanie et qui fut annexée par Israël en 1967. Cette partie inclut la vieille ville et ses lieux saints (le Saint-Sépulcre, l'Esplanade des Mosquées/Mont du Temple et le Mur des Lamentations).

Les photos de Jérusalem-Est sont reproduites dans la page consacrée à Israël et dans la page consacrée aux Territoires palestiniens.


Une sélection de nos meilleures photos
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Jérusalem-Est, marché arabe de la porte de Damas Jérusalem-Est, vue des remparts Jérusalem-Est, esplanade du Dôme du Rocher
Bethléem, église de la Nativité Jéricho Désert de Judée


Jérusalem-Est

Jérusalem-Est
Vue de la vieille ville du haut des remparts


Ville absolument superbe où il faut s'arrêter plusieurs jours, ne serait-ce que pour percevoir tous les enjeux historiques et actuels qui y sont associés.
Jérusalem-Est
Vue de la vieille ville du haut des remparts


La vieille ville de Jérusalem est un site privilégié à la fois par les juifs, par les chrétiens et par les musulmans qui en font chacun un symbole religieux important.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Jérusalem-Est
Marché arabe de la porte de Damas
Jérusalem-Est
Porte de Damas


Les remparts de Soliman le Magnifique, construits au 16ième siècle, ceinturent la ville. On peut s'y  promener et profiter d'une vue magnifique sur les toits de la ville.
Jérusalem-Est
Vue sur l'extérieur des remparts de la Porte de Damas

Israël a proclamé la ville de Jérusalem unifiée comme étant sa «capitale éternelle et indivisible». Cette désignation à titre de capitale n'est cependant pas reconnue par l'ONU ni par l'ensemble de la communauté internationale. Tous les pays maintiennent leurs ambassades à Tel Aviv ou à l'extérieur de Jérusalem.

Jérusalem-Est, considérée comme un territoire occupé, est également revendiquée comme la capitale d'un éventuel futur État palestinien.

Le statut de Jérusalem est un des enjeux les plus importants du processus de paix dans la région et une des principales pierres d'achoppement de ce processus.




Jérusalem-Est
Vue de la vieille ville du haut des remparts - Porte de Damas

Cliquez sur la photo pour agrandir
Jérusalem-Est
Vue de la vieille ville du haut des remparts
Jérusalem-Est
Boutiques
Jérusalem-Est
Porte d'Hérode - sortie de la prière du vendredi
Jérusalem-Est
Vue de la vieille ville du haut des remparts
Jérusalem-Est
Marché en plein air

La vieille ville de Jérusalem fait évidemment partie des sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO :

«Ville sainte du judaïsme, du christianisme et de l'islam, Jérusalem a toujours eu une valeur symbolique. Parmi ses 220 monuments historiques, se détache le formidable Dôme du Rocher, construit au VIIe siècle et décoré de beaux motifs géométriques et floraux. Il est reconnu par les trois religions comme le lieu du sacrifice d'Abraham. Le mur des Lamentations sert de limite aux quartiers des différentes communautés religieuses, tandis que la Rotonde de la Résurrection abrite le tombeau du Christ.»

Jérusalem-Est
Mur des lamentations - à l'arrière plan, le Dôme du Rocher

Le mur des Lamentations, ou mur Occidental ou encore le Kotel, est le lieu le plus sacré de la religion juive. C'est ce qui reste des murs qui entouraient l'ancien temple d'Hérode.
Jérusalem-Est
Esplanade du Dôme du Rocher (688-691) - fontaine Al-Kas

Un des plus vieux monuments de l'islam, terminé en 691-2. Le Dôme du rocher est le troisième lieu saint de l'islam après La Mecque et Médine.

Cliquez sur la photo pour agrandir
Jérusalem-Est
Esplanade du Dôme du Rocher - Sahil du Sheik Budir
Jérusalem-Est
Église du Saint-Sépulcre (12ième siècle)
Jérusalem-Est
Église du Saint-Sépulcre

L'église a été construite sur les lieux qui auraient été ceux de la cruxifiction du Christ et l'endroit ou il fut enterré. Lieux vénéré de la chrétienté, l'église est partagée par six dénominations chrétiennes: catholique, arménienne, grecque orthodoxe, syrienne, copte et éthiopienne.
Jérusalem-Est
Vallée du Cédron - (tombe de Josaphat, colonne d'Absalon, grotte de St-Jacques, tombe de Zacharie) - mont des Oliviers
Jérusalem-Est
Cimetière juif (église St-Stéphen, église de Toutes-les-Nations, église russe de Ste-Madeleine, sanctuaire de Dominus Flevit)
Jérusalem-Est
Cimetière juif, cimetière arabe - vieille ville
Jérusalem-Est
Cimetière juif, cimetière arabe - vieille ville



Bethléem


Bethléem
Vue sur les environs

À seulement 8 kilomètres de Jérusalem, la ville de la naissance du Christ se visite facilement à partir de cette dernière.


Cliquez sur la photo pour agrandir
Bethléem
Église de la Nativité

Sa construction remonte à l'an 325. La porte d'entrée est toute petite; elle a été modifiée au 6ième siècle, dit-on, pour empêcher les Sarrasins d'entrer avec leurs chevaux. 
Bethléem
Centre-ville


Qumrân, Jéricho, désert de Judée

Qumrân
Manuscrits de la mer Morte

Lieu de la découverte des fameux manuscrits, dans une grotte, par un jeune berger en 1947. Les manuscrits sont les plus vieux écrits en hébreu et en araméen.
Mont de la tentation (monastère de la Quarantaine)

Selon la tradition, Jésus séjouna 40 jours dans la montagne, tenté par Satan.


Cliquez sur la photo pour agrandir
Jéricho

20 000 habitants; une des plus vieille ville du monde et aussi la plus basse puisqu'elle se trouve à quelque 240 mètres sous le niveau de la mer.
Jéricho

Première ville  passée sous l'administration de l'Autorité palestinienne après les Accords d'Oslo et ceux sur Jéricho et Gaza en 1994.


Cliquez sur la photo pour agrandir
Désert de Judée (monastère de St-Georges)

Construit au 5ième siècle à flanc de falaise dans un décor magnifique, le monastère est accessible dans le cadre d'une randonnée pédestre... ou directement en voiture.
Désert de Judée (monastère de St-Georges)
Désert de Judée

Retour en haut de page
Retour à la page d'accueil    /    Qui sommes-nous     /     Nous contacter